Ed Houben, père de 120 enfants

Cet article aurait pu s’intituler : “quand Starbuck devient réalité”. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que Ed Houben, Néerlandais de 43 ans de son état est tout simplement un donneur de sperme hors norme et le mot est faible. Le Figaro révèle que l’homme serait le père potentiel d’environ 120 enfants, ce qui le classe vraisemblablement comme le donneur de spermatozoïdes le plus prolifique d’Europe.

Plus qu’une activité, un destin

Notre homme a choisi de devenir donneur privé le jour où les Pays-Bas ont abandonné le principe de l’anonymat du don de sperme (qui rappelons-le ici est toujours en vigueur en France)  ce qui a entraîné une diminution vertigineuse des dons. Injuste pour notre homme qui se sent investi d’une mission au moment de se lancer dans l’aventure de l’insémination artificielle et dont la proximité de couples stériles aura transformé ce sentiment en vocation. Notre homme est d’ailleurs si investi pour rendre service à ces couples stériles, ces célibataires et ces lesbiennes ; qu’en donneur de gamète exceptionnel qu’il est, il ne demande pas non plus d’argent. C’est le sentiment d’avoir été achetés évoqué par certains enfants issus de l’insémination artificielle qui convainc Ed de ne pas avoir recourt au don de sperme rémunéré. C’est d’ailleurs peut-être l’un des seuls points qui le différencie de David Wozniak dans Starbuck, car s’il ne peut veiller et entretenir d’attachement trop intense pour ses enfants, il les garde en mémoire dans son ordinateur et dans un cadre numérique et organise une petite fête chaque année à Maastricht où il réside pour que ses enfants puissent se réunir. Il fait parallèlement en sorte d’être toujours disponible pour eux et leur famille qu’il se permet de trier sur le volet car ses résultats exceptionnels et plus encore son statut de donneur privé lui permettent d’être exigent et de sélectionner les familles auxquelles il va faire un don.

Et la suite

La suite, Ed Houben continue de l’envisager de la même manière. A moins bien évidemment qu’une femme viennent le voir pour qu’il élève sa progéniture avec elle, mais en l’attendant, le Néerlandais continue de tenir un planning et un timing parfois serré pour poursuivre sa mission.

Source de l’article le Figaro en ligne : Ed Néerlandais et père de peut-être plus de 120 enfants.



EDIT DU 28 mai 2015 : SUITE A UN TROP GRAND NOMBRE D'ABUS LES COMMENTAIRES SONT DESORMAIS FERMES. Si toutefois vous entriez en contact avec quelqu'un ayant communiqué ses informations de contact, notez que vous le faîtes sciemment. Le site ne saurait être tenu pour responsable d'aucun désagrément.
Le webmaster peut avoir noté cette page.
[Total: 1 Average: 3]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*